Zone de Texte: Zone de Texte: Chers amis 

Le CORIAS  a de nouveau changé de présidence et cette fois c’est une femme qui assume cette responsabilité.
	Avec l’ensemble du bureau nous avons décidé d’innover et de faire un journal.
Celui ci s’adresse aux adhérents , aux anciens adhérents du CORIAS ainsi qu’à tous ceux qui ne tiennent pas à subir toutes les nuisances sous prétexte qu’ils habitent dans « L’EST LYONNAIS » et ainsi voir leur environnement et leur cadre de vie se détériorer au fil des mois, des années.
	Vous nous pardonnerez s’il est un peu copieux mais la saison est riche en évènements . Nous essaierons dans l’avenir de « faire moins copieux, mais plus Souvent »s
	Avant de vous informer  sur les derniers évènements et sur nos actions, permettez nous de vous rappeler les objectifs du CORIAS :
 :
Ÿ Non aux vols de nuit
ŸŸ Non à l'augmentation des nuisances
ŸŸ Un développement « maîtrisé et contrôlé » de l’aéroport 
ŸŸ Reconnaissance par la loi des « droits des riverains » à une véritable qualité de vie
Ces objectifs ont orienté l'activité des Associations et Membres Adhérents du C.O.R.I.A.S. au cours de l'année 2004 et se poursuivent en 2005 avec :
Un suivi vigilant des différentes études proposées par R.F.F (Réseaux Ferrés de France) pour le C.F.A.L. (Contournement Ferroviaire de l'Agglomération Lyonnaise) et le projet Lyon-Turin
La remise en cause des choix invoqués par la D.T.A. ( Directives Territoriales d'Aménagement du territoire) avec la création d'un territoire "spécifique" peu propice à l'épanouissement des riverains...
L'implication de sa présidente au sein des travaux de l'O.D.E.S.A. (Observatoire De l'Environnement Sonore de l'Aéroport de Lyon St-Exupéry créé en novembre 2004)
L’engagement du  C.O.R.I.A.S. au sein de la C.C.E. (Commission Consultative de l'Environnement ), 
L’engagement au sein de l'U.F.C.N.A, (Union Française contre les Nuisances Sonores Aéroportuaires) et son équivalence Européenne l'U.E.C.N.A. , 
La rédaction du document "Engagements pour l'Environnement", 
La participation à la C.A.R. (Commission d'Aide aux Riverains) aide à l'isolation phonique de leur logement – si vous pensez être concernés, contactez nous

Mode la Présidente

Zone de Texte: Le DROIT des RIVERAINS
Zone de Texte: CORIAS
Comité  Riverains  Aéroport  Saint-Exupéry 
Zone de Texte: Les  Riverains d’infrastructures concernés par l’aménagement du territoire sur lequel  ils vivent, disposent d’aucuns DROIT reconnu par la loi leur permettant de se faire entendre au même titre que les transporteurs, les exploitants, etc.….

Zone de Texte: Ce DROIT est insuffisant : les protestations des Riverains ont amené les pouvoirs publics à ajouter à la constitution une « CHARTE de l’environnement «  qui reconnaît  des droits d’intervention aux riverains ;
Mais seule la Loi peut accorder ces droits .
	Le CORIAS avec d’autres associations s’em	ploie à ce que des parlementaires proposent un projet de Loi définissant :
Des DROITS NOUVEAUX pour LES RIVERAINS
Zone de Texte:

Le DROIT des RIVERAINS

Zone de Texte: Les  Riverains d’infrastructures bien que directement concernés par l’aménagement du territoire sur lequel  ils vivent, disposent d’aucun DROIT reconnu par la loi leur permettant de se faire entendre au même titre que les transporteurs, les exploitants, etc.….
Seuls les riverains d’aéroports se sont vu reconnaître le droit de participer à un organisme consultatif : les C.C.E. (Commission Consultative de Zone de Texte: Ce DROIT est insuffisant : les protestations des Riverains ont amené les pouvoirs publics à ajouter à la constitution une « CHARTE de l’environnement «  qui reconnaît  des droits d’intervention aux riverains ;
Mais seule la Loi peut accorder ces droits .
	Le CORIAS avec d’autres associations s’emploie à ce que des parlementaires proposent un projet de Loi définissant :
Des DROITS NOUVEAUX pour LES RIVERAINS
Zone de Texte: Les  Riverains d’infrastructures bien que directement concernés par l’aménagement du territoire sur lequel  ils vivent, ne disposent d’aucun DROIT reconnu par la loi leur permettant de se faire entendre au même titre que les transporteurs, les exploitants, etc.….
Seuls les riverains d’aéroports se sont vu reconnaître le droit de participer à un organisme consultatif : les C.C.E. (Commission Consultative de l’Environnement)  où ils siègent à égalité avec les élus et les acteurs du transport aérien.